Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Publications Publications
 
Document Actions

Semaine du 10 janvier 2018

« Jérusalem! Ô Jérusalem! »

Qu’il en a coulé du sang pour toi.

Qu’il en coule encore.

En coulera-t-il toujours?

Jérusalem! Ô Jérusalem!

Qu’un président te déclare capitale ne peut qu’envenimer la situation.

Je peux comprendre que son gendre est un Juif orthodoxe.

Je peux comprendre que sa fille se soit convertie au judaïsme.

 

Mais tu es habitée depuis l’âge de bronze.

Tu fus Cité-État en Canaan.

Tu fus dans l’orbite égyptienne.

Tu accueillis des nomades israélites.

Que signifient la royauté de David ou de Salomon dont l’archéologie tarde à trouver des vestiges?

 

Tu fus rasée combien de fois?

Tu fus ville grecque. Tu fus ville romaine pour les légionnaires à la retraite.

Tu fus ville chrétienne lors des croisades.

Tu fus ville musulmane pendant des siècles.

Tu redevins ville juive il y a si peu de temps au regard de l’histoire…

 

Alors, ne serait-il pas plus prudent et plus sage de te déclarer ville universelle, patrimoine commun de l’humanité?

 

Jérusalem! Ô Jérusalem!

Quand comprendrons-nous que le Temple est affaire de cœur, une affaire intérieure? Quand comprendrons-nous que la Cité sainte, c’est la famille de Dieu, qui habite la terre? Quand comprendrons-nous que la montée vers Jérusalem, c’est le chemin intérieur à parcourir pour arriver à la pleine Lumière qui jaillit quand le cœur que Dieu embrasse s’embrase?

 

Jérusalem! Ô Jérusalem!

Tes dernières larmes ne sont pas versées.

 

Rénal Dufour, prêtre