Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Semaine du 11 octobre 2017

«1ère Journée mondiale des pauvres»

Parmi les membres de nos familles ou les personnes de notre entourage, nous connaissons au moins une personne qui lutte contre la pauvreté. Lorsqu’on y pense, la pauvreté engendre souvent un grand isolement et désespoir chez les gens qui en sont atteints. Les formes de pauvreté sont nombreuses. On la retrouve chez des personnes âgées, des chômeurs, des malades, des émigrés, des itinérants, des parents monoparentals et des femmes violentées. Ces hommes et ces femmes qui sont marginalisés mènent un combat constant pour sauvegarder leur dignité humaine. On peut comprendre l’importance de développer notre solidarité envers ces personnes en recherche de meilleures conditions de vie.

                C’est dans cet esprit que le pape François a pris l’initiative de décréter une « Journée mondiale des pauvres » qui aura lieu le 19 novembre 2017. « Cette journée, précise François, entend stimuler les hommes et les femmes de ce temps afin qu’ils réagissent à une culture du rebut et du gaspillage, en faisant leur la culture de la rencontre ». Le pape argentin a lui-même vécu dans des régions où il a rencontré des personnes en lutte contre la pauvreté et qui lui ont appris beaucoup : le courage, la qualité des relations humaines et le témoignage d’espérance en la vie.

                Pourquoi ne pas profiter de cette 1ère Journée mondiale des pauvres pour se faire plus proche d’une personne dans le besoin ? N’est-ce pas une belle occasion pour ouvrir ses mains en faveur de celui ou celle qui lutte contre la pauvreté ? N’y a-t-il pas là une invitation à ne pas se limiter à aimer en paroles, mais par des actes de solidarité ?

 

Pierre Goudreault