Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Semaine du 14 juin 2017

« Survivre et vivre mieux »

Gabriel Filippi, auteur du livre Instinct de survie, a atteint les plus hauts sommets du monde. Il affirme, au cours de son récit, aimer sa fille plus que la montagne. Comment justifier alors le fait qu’il l’abandonne pour souffrir physiquement et mentalement et mettre, chaque fois, sa vie en péril?  Très souvent bafoué par son père, dans sa tendre enfance, il part à sa conquête à travers ses exploits. « En digne fils de mon père, il me fallait un A+ au sommet de l’Everest ». Il comprend sur la recommandation des Sherpas, humbles et généreux, qu’il doit « absorber la montagne spirituellement ». Il est appelé, au cours de ses aventures héroïques, à soigner des blessures, à accompagner des mourants, à écouter sa petite voix intérieure, ses intuitions. Il apprend à dépasser ses limites et à les accepter « la folie des sommets peut faire perdre son humanité ». Il se laisse inspirer par un ami, alpiniste de renom : « Mes plus grandes réalisations ne sont reliées à rien ce que j’ai fait sur la montagne mais à toutes les énergies dépensées pour assurer le financement d’écoles et hôpitaux pour les Sherpas ». Apprécier le moment présent, ne rien prendre pour acquis, se tourner vers l’intérieur ces attitudes font désormais partie de lui, ainsi que la richesse des amitiés « source de grand bonheur ».  La vue de là haut lui rappelle tout ce qu’il y a à voir et à apprendre pour survivre à l’anxiété et à la colère et vivre mieux…

Lucie Trudel