Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Semaine du 17 mai 2017

« Que dit le silence? »

En février dernier, j’ai eu l’occasion de voir le nouveau film de Martin Scorsese, Silence, sur les deux derniers missionnaires jésuites qui se rendaient au Japon pendant la terrible persécution des chrétiens au 17e siècle. Ils voulaient mettre fin aux rumeurs à propos d’un responsable missionnaire jésuite au Japon dont on disait qu’il avait publiquement renoncé à sa foi.

Silence est basé sur un roman écrit en 1966 par Shusaku Endo, un auteur catholique japonais. Le film est poignant et bouleversant. Il invite à nous poser des questions sur les minorités chrétiennes persécutées, la rencontre avec une autre culture et le témoignage de foi dans des difficultés. J’avoue que le plus questionnant est suggéré par le titre du film: Silence. Comment devons-nous interpréter le silence de Dieu au cœur de la souffrance humaine et de la violence atroce ? Il s’agit d’une question les plus profondes de notre époque qui a été posée dans des ouvrages rédigés sur l’Holocauste, la guerre et les populations appauvries.

Dans de nombreuses régions, la lumière de la foi chrétienne est mise à l’épreuve, notamment en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient où de nombreux chrétiens sont persécutés et tués en raison de leur foi. Pourquoi Dieu garde-t-il le silence ? Plus près de nous, un deuil douloureux, une maladie foudroyante, une rupture amoureuse peuvent nous interroger sur l’inaction de Dieu. Pourquoi Dieu n’intervient-t-il pas dans tous ces événements pour changer les choses ? Parfois nos questions restent sans réponse. Est-il possible que Dieu ait sa manière à lui de nous parler et d’agir dans le silence ? Là où nos occupations quotidiennes nous envahissent par le bruit, Dieu nous fait signe dans nos moments de silence en nous réconfortant et en nous apportant le courage nécessaire pour continuer la route.  

Pierre Goudreault