Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Publications Publications
 
Document Actions

Semaine du 21 mars 2018

« Pâques, printemps de Dieu »

C’est quand Pâques, cette année? Pâques est une fête mobile.

La question revient chaque année.

Comment établit-on la date de Pâques?

La mémoire récite: C’est le dimanche qui suit la pleine lune du printemps.

Le printemps, ça va. C’est plutôt facile. Dans l’hémisphère nord, c’est le 21 mars.

Puis il faut qu’arrive la pleine lune du printemps; celle qui vient après le 21 mars.

Enfin, on célèbrera Pâques le dimanche qui suit la pleine lune qui suit le 21 mars.

Pâques enfin!

Cette année, le printemps vient, comme il vient, le 21 mars. Cette année, la pleine lune se pointera dans la nuit du 31 mars.

Donc, le dimanche après le 31 mars sera le dimanche de Pâques.

Or le dimanche après le samedi 31 mars, c’est le 1er avril! Poisson d’avril …

Mais non. C’est vrai.

La symbolique de Pâques est liée au printemps. Le printemps comme sortie du long hiver. Le printemps comme dégagement des rigueurs de l’hiver. Le printemps comme libération des lourdeurs de l’hiver. Le printemps comme jaillissement des premières plantes qui percent les neiges.

Pâques comme le printemps de Dieu, jour où Jésus perce les neiges de la mort, où il libère des lourdeurs du quotidien, où il dégage des rigueurs du devoir, où Jésus sort Vivant du tombeau.

Pâques. Printemps de Dieu, ici et maintenant. Encore et toujours.

Pâques où Dieu accrédite les gestes et les paroles de Jésus.

Pâques où Dieu féconde les multiples courages d’aimer.

Pâques où Dieu soutient les combats pour la justice et la paix.

 

Rénal Dufour, prêtre